Orchidées en Quercy blanc.

 

Session 2018

A l’initiative de Jean Montigny le Cema a organisé  une sortie myco-orchidées prévue de longue date, ouverte à tous nos adhérents, sur les causses en bordure des gorges de l’Aveyron. Quelques membres de l’association ont répondu présent : Jacques Beck Ceccaldi, Jean André Camy, Jean Christophe Blanchard, Sylvie et Jacques Boyer, et bien sûr notre hôte Jean Montigny. Brigitte responsable de la section mycologique de la SLB et Jacques Vignot étaient nos invités mais n’ont pu se libérer, ce que nous avons regretté. Jean Montigny à mis à disposition ses gîtes de caractère, superbement situés à Carême, près de Saint Antonin Noble Val.

 

 

 

Les causses arides du Quercy (le Quercy tire son nom du chêne pubescent : Quercus a donné Quercy) sont composées des plateaux calcaires avec leur végétation subméditerranéenne de chênes, buis, érable de Montpellier, l’alizier torminal le cormier à fleurs jaunes, euphorbe characias, pistachier térébenthine, le filaire, l’alaterne toujours vert, la corroyère et le sumac, l’asperge sauvage, la leuzée conifère, la stipe plumeuse. Les bois ne sont pas de véritables forets mais des garrigues au sens général du terme dominés par le chêne pubescent.

 

 

Il est désastreux de remarquer que tous les Buis ont été attaqués par la Pyrale éponyme. Aucun n’a été épargné sur des hectares, donnant une impression calamiteuse de terre brûlée.

 

 

La météo nous a épargné, mais après une période de chaleur, aucun sporophore à l’horizon. Fort heureusement les orchidées se sont montrées généreuses en espèces et en nombre. Un grand merci à Jean Christophe Blanchard, excellent déterminateur, et à Jean Montigny, notre guide naturaliste.

Vous aurez compris qu’il ne sera donc question que d’orchidées, mais avec en partage cet immense plaisir de leur contemplation.

16 espèces répertoriées : Anacamptis pyramidalis subsp pyramidalis (Orchis pyramidal), Cephalanthera longifolia, Cephalanthera damasonium, Epipactis h elleborine subsp helleborine, Himantoglossum hircinum,(Orchis bouc), Limodorum abortivum, Neotinea ustulata (Orchis brûlé), Ophrys insectifera (Ophrys mouche), Ophrys scolopax (Ophrys bécasse), Ophrys x nelsonii (une rareté découverte par Jean Montigny, et bien sûr déterminée par Jean Christophe Blanchard), Orchis anthropophora (Orchis homme-pendu).Anacamptis morio subsp. morio (Orchis bouffon), Orchis  mascula (orchis mâle), Orchis purpurea (orchis pourpre), Orchis simia (Orchis singe), Platanthera chlorantha (Orchis verdâtre).

Anacamptis pyramidalis (Orchis pyramidal),

7.jpg

Cephalanthera longifolia, et Cephalanthera damasonium,

 

Epipactis helleborine subsp. helleborine,

10.jpg

Himantoglossum hircinum (Orchis bouc),

 

Limodorum abortivum,

Limodorum abortivum.jpg

Neotinea ustulata (Orchis brûlé),

 

Ophrys insectifera (Ophrys mouche),

 

Ophrys scolopax (Ophrys bécasse),

 

Ophrys x nelsonii,

16.jpg

Anacamptis morio subsp.morio (Orchis bouffon),

 

Orchis mascula (orchis mâle)

 

Orchis purpurea (Orchis pourpre),

 

Orchis simia (Orchis singe),

 

Platanthera chlorantha (Orchis verdâtre),

22.jpg

Cema avril 2018.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s